Archives for dans août 2020

Entreprise : tout savoir sur le port du masque obligatoire

Ça y est, c’est annoncé, le port du masque vient d’être obligatoire en entreprise et ce, à partir du 1er septembre prochain.

En effet, la ministre du travail, Elisabeth Borne a déclaré ce mardi 18 aout 2020 cette nouvelle mesure qui vise surtout à limiter la propagation du coronavirus dans le milieu professionnel et qui a été spécialement mise en place afin de pallier aux risques qu’une nouvelle vague de contamination puisse arriver.

De ce fait, toutes les entreprises devront donc s’adapter à cette règle et surtout de revoir leur système puisqu’il est clair que cela ne va surtout pas être facile à établir et que chaque organisation devra y faire face à sa façon.

Toutefois, même si c’est une mesure assez contraignante, la situation actuelle liée au Covid-19 la rend indispensable, ce qui fait que d’ici le début du mois de septembre, il faut donc s’attendre à ce que le masque de protection puisse être considéré comme étant un dispositif nécessaire en milieu de travail.

Pour y voir un peu plus clair sur cette nouvelle règle et pour aider les entreprises à mieux la comprendre, on va de ce fait découvrir ici quelques détails la concernant.

Port de masque en entreprise, ce qu’il faut savoir

Etant l’un des endroits susceptible de favoriser la propagation du coronavirus, les entreprises, peu importe leur taille ni leur domaine d’activité se doivent de ce fait faire très attention et devront surtout penser à la sécurité de leur personnel.

C’est justement pour cela que cette nouvelle mesure qu’est le port du masque obligatoire a été annoncée et imposée aux entreprises et pour mieux l’appréhender, ces dernières doivent savoir que :

Le non-respect de cette mesure peut entrainer des sanctions

Considéré comme faisant partie des obligations en termes d’hygiène et de sécurité, le port du masque en entreprise peut de ce fait entrainer des sanctions pour les organisations qui ne le respectent pas.

L’entreprise devra prendre en charge le fait de fournir les masques à son personnel

En ce qui concerne ce décret qui oblige tous ceux qui travaillent en entreprise de porter un masque de protection, il faut également savoir que l’achat et la mise à disposition des masques est à la charge de l’employeur, ce qui veut dire qu’il est donc nécessaire de préparer un budget pour cela vu que ce dispositif est désormais considéré comme étant un EPI ou équipement de protection individuelle.

Les collaborateurs qui ne respectent pas cette mesure peuvent être sanctionnés

Vu que le but de cette mesure est surtout de protéger tous ceux qui travaillent dans une entreprise, il est également utile de savoir que tous ceux qui refusent de porter un masque en entreprise, notamment les salariés et les collaborateurs de celle-ci peuvent également être sanctionnés, notamment par cette dernière.

Faut-il se former pour devenir chef d’entreprise ?

Le fait de se lancer dans l’entrepreneuriat se représente certainement comme étant le rêve de la plupart des gens, notamment ceux qui sont obligés de travailler pour les autres, à savoir les salariés.

Effectivement, créer une entreprise peut devenir très intéressant et implique surtout une réussite professionnelle tout à fait déterminante et c’est justement pour cela que nombreux sont ceux qui décident de se lancer dans cette aventure.

Toutefois, il faut savoir que devenir son propre patron peut ne pas être aussi facile que cela car pour ce faire, il est souvent utile de prendre en considérations dives éléments essentiels comme le fait de bénéficier des compétences nécessaires pour cela, ce qui fait qu’il est dans la plupart des cas indispensable de se former.

Néanmoins, une question revient souvent lorsqu’on parle du fait de se former pour devenir entrepreneur et c’est surtout le fait de savoir si c’est vraiment nécessaire ou est-ce qu’on peut s’en passer. Eh bien, pour répondre à cela, il est utile de voir en détails les prérequis pour se lancer dans l’entrepreneuriat et aussi les conditions que cela exige.

Comment devenir chef d’entreprise ?

Afin de rassurer tous ceux qui ont décidé de se lancer dans l’entrepreneuriat, il faut savoir que le fait de devenir chef d’entreprise ne demande pas de diplôme spécifique. En effet, la création d’une entreprise, principalement une micro-entreprise ne nécessite pas principalement de faire de longues études car même une personne qui n’a pas obtenu son bac peut très bien démarrer son propre affaire.

Toutefois, il ne faut surtout pas s’en réjouir pour autant puisque le statut de chef d’entreprise demande principalement des compétences diverses ainsi que de l’expérience dans le domaine ou le secteur d’activité dans lequel on souhaite évoluer, ce qui fait qu’il est quand même avantageux pour quelqu’un qui décide de créer une entreprise d’en bénéficier.

Quelles sont les formations pour devenir chef d’entreprise ?

Comme on vient de le dire, le fait de devenir chef d’entreprise n’implique en rien de posséder un diplôme en particulier, ce qui fait qu’il est donc assez difficile de pouvoir déterminer avec précision le type de formation qu’il est nécessaire de suivre pour cela.

Néanmoins, il est tout de même possible de voir que certaines compétences et savoir-faire sont assez utiles en ce qui concerne le fait de diriger mais aussi de gérer une entreprise, à savoir le fait d’avoir quelques connaissances leadership, en gestion, comptabilité et fiscalité d’entreprise et surtout aussi une bonne maitrise du secteur d’activité sur lequel on souhaite se développer.

Comment gérer un accident de travail dans son entreprise ?

Faisant partie des risques que doivent prendre une entreprise, les accidents de travail peuvent le plus souvent devenir vite ingérables et peuvent même perturber l’organisation de cette dernière, surtout si ses dirigeants ne savent pas comment les gérer efficacement.

En effet, les risques d’accidents de travail ne sont pas à écarter et doivent même figurer parmi les premières préoccupations d’une entreprise, mais la chose la plus importante concernant cela est surtout le fait de pouvoir prendre les mesures nécessaires lorsque cela puisse arriver.

Toutefois, on peut dire que le fait qu’un accident puisse survenir dans une entreprise peut également se présenter comme étant une situation assez difficile car il n’est souvent pas évident de pouvoir le déterminer avec certitude, or, c’est l’une des premières choses à considérer.

Si vous êtes donc dirigeant d’entreprise et que vous voulez prévenir au mieux les complications qui puissent être occasionnées par la survenue d’un accident de travail en ce qui concerne l’un de vos salariés, alors découvrez ici toutes les informations en rapport à cet incident qui peut arriver à tout moment.

Gérer un accident de travail : il faut avant tout pour le déterminer ?

Avant de se lancer dans le vif du sujet, il est important pour tout chef d’entreprise ou aussi les responsables de celle-ci de comprendre ce qu’est vraiment un accident de travail.

Donc afin de mieux déterminer ce fait, il faut savoir qu’un accident de travail se défini principalement par un préjudice qui survient sur le lieu de travail, pendant les heures de travail et qui concerne un ou plusieurs salariés d’une entreprise.

L’accident de travail peut donc se traduire par le fait qu’un salarié puisse se blesser physiquement ou aussi psychologiquement et ce, dans le cadre de son activité professionnelle.

Gérer un accident de travail : comment faire ?

Vu l’impact qu’un accident de travail pourra avoir sur une entreprise, il est donc indispensable pour cette dernière de réagir rapidement dès que cela puisse se présenter et pour ce faire, il est important de suivre quelques étapes indispensables, à savoir :

S’assurer de l’état de santé du ou des salariés victimes de l’accident

Dès qu’un accident de travail se présente, il est indispensable que l’entreprise puisse penser avant tout à l’état de santé de la victime et surtout de lui apporter rapidement les soins dont elle aura besoin.

Déterminer les circonstances de l’accident

Lorsqu’un accident arrive à un salarié dans l‘activité de son travail, il est du devoir de ce dernier d’informer rapidement son entreprise et ce, pour que celle-ci puisse intervenir rapidement.

Toutefois, il est également nécessaire pour cette dernière de bien déterminer l’accident car comme on vient de le dire, la survenue d’un tel incident est soumise à des conditions bien précises et pour éviter d’être tenue responsable inutilement, l’entreprise devra privilégier le fait toujours vérifier les circonstances dans lesquelles l’accident s’est déroulé.

Veiller à faire valoir les droits du salarié

Une fois que l’entreprise a pu vérifier que l’accident s’était bien déroulé dans le cadre de l’activité professionnelle du salarié, il est de ce fait nécessaire pour cette dernière de veiller à faire valoir les droits du ou des salariés victimes de l’accident comme le fait de le mettre en arrêt de travail, de lui octroyer des indemnités etc.

Comment fidéliser ses clients sur la durée ?

Même si le fait de trouver de nouveaux clients figure parmi les premières préoccupations des entreprises, le fait de pouvoir fidéliser ceux qui sont déjà en affaire avec ces dernières se définit tout de même comme étant l’un des éléments indispensables pour assurer leur développement.

En effet, une entreprise qui veut garantir le développement, mais surtout la pérennité de ses activités, devra pouvoir adopter des stratégies qui puissent permettre la fidélisation de sa clientèle car cela revêt avant tout une importance particulière pour cette dernière, mais reflète surtout aussi sa capacité à conserver ses clients.

De ce fait, il est indispensable pour chaque entreprise de considérer ce point et pour celles qui ne comprennent pas encore l’importance de fidéliser ses clients, découvrons ici plus d’informations sur cette pratique et comment la mettre en place au sein de son organisation.

Pourquoi fidéliser ses clients ?

D’après des analyses en marketing, le fait de fidéliser un client revient souvent moins cher que le fait de conquérir un nouveau. En effets, que ce soit en ce qui concerne le cout des efforts à produire pour optimiser sa clientèle ou aussi le temps à passer dessus, le fait de penser à la fidélisation de ses client peut de ce fait proposer d’importants avantages économiques pour une entreprise.

Toutefois, les bénéfices octroyés par cette pratique ne se résument pas seulement qu’à cela car l’entreprise elle-même pourra profiter d’autres avantages non négligeables, notamment :

Le fait de pouvoir augmenter la durée de vie d’un client

Pour une entreprise, plus un client lui est fidèle, plus les chances que ce dernier continue à consommer ses produits ou ses services sont grandes.

Le fait de développer sereinement son activité

Sur on part dans le même contexte, il faut également savoir que le fait de bénéficier d’un client fidélisé permet principalement à une entreprise de pouvoir développer son activité et ce, de manière assez sereine car un client régulier pourra améliorer grandement l’image de cette dernière.

Le fait d’assurer l’existence de l’entreprise

Chaque entreprise dépend principalement de ses clients puisque c’est surtout ces derniers qui puissent assurer la majeure partie de ses revenus.

Toutefois, en ce qui concerne les nouveaux clients, ces revenus peuvent être assez imprévisibles, ce qui ne garantit donc pas d’un chiffre d’affaire stable, or avec des clients fidélisés, il est plus facile pour l’entreprise de mieux gérer ses revenus et donc sa pérennité sur la durée.

Comment faire pour fidéliser ses clients ?

Vu l’importance du fait de pouvoir fidéliser ses clients pour une entreprise, il est donc utile pour cette dernière de ne pas négliger ce point mais surtout de le mettre en avant en ce qui concerne sa stratégie de développement.

Et pour ce faire, chaque entreprise qui veut assurer la fidélisation de ses clients devra prendre en compte divers éléments, notamment le fait de :

Veiller à la satisfaction du client

Assurer la qualité au client

Comprendre les besoins et les attentes du client

Satisfaire les besoins et les attentes du client

Créer un blog d’entreprise interne : pourquoi ?

Si on a déjà pu vanter l’importance d’avoir un blog pour son entreprise et ce, afin de mieux communiquer avec ses clients, mais aussi avec le public que l’on souhaite attirer, sachez qu’il existe un autre type de blog que chaque entreprise devra considérer et il s’agit ici du blog interne.

Peut devenir indispensable, le blog interne figure en effet parmi les outils indispensables qu’une entreprise devra prendre en compte car il peut dans certains cas favoriser grandement le développement de cette dernière puisqu’il permet avant tout de mieux gérer tout ce qui est communication interne.

Donc afin de mieux comprendre ce que le blog d’entreprise interne peut apporter à n’importe quelle organisation, découvrons ici plus d’informations le concernant.

Blog d’entreprise interne, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, un blog d’entreprise interne se présente surtout comme étant un type de blog qui est créé à l’attention du personnel d’une entreprise, mais également de ceux qui touchent de loin ou de près à son développement.

Pour faire simple, un blog interne est un outil de communication interne qui permet surtout de diffuser des informations essentielles pour les salariés te les différents collaborateurs d’une entreprise.

Contrairement au blog institutionnel ou blog d’entreprise, celui-ci est donc un moyen qui est proposé aux dirigeants d’une entreprise afin que ces derniers puissent mieux communiquer avec leurs collaborateurs.

Comment mettre en place un blog d’entreprise interne ?

Puisqu’il sera principalement utilisé par les collaborateurs d’une entreprise, c’est-à-dire seulement ceux qui y travaillent, il est de ce fait assez facile de créer et de mettre en place un blog interne.

En effet, pour ce faire, il suffit juste de créer un simple blog et d’y diffuser toutes les informations que l’on souhaite faire parvenir à ses salariés et après de leur donner l’accès.

Toutefois, même si cela peut sembler assez simple, il faut tout de même savoir qu’il existe certains éléments qu’il faut considérer lorsqu’on veut mettre en place un blog d’entreprise en interne.

La première chose à faire est donc de bien définir les objectifs du blog pour mieux le mettre en place et pour qu’il puisse assurer sa première fonction, c’est-à-dire le fait d’établir une meilleure communication au sein de l’entreprise.

Après cela, il est également utile de bien veiller à bien choisir le style de rédaction qui pourra convenir aux personnes concernées par le blog, à savoir les collaborateurs de l’entreprise. Pour ce faire, il est important de choisir une ligne éditoriale qui puisse être à l’image de l’entreprise puisque cela va avant tout permettre à cette dernière de mieux faire véhiculer ses valeurs, mais va surtout assurer à ses collaborateurs de mieux accaparer et comprendre les informations qui leur sont proposées.

Comment éviter l’épuisement professionnel de ses salariés ?

Même si l’épuisement professionnel est un phénomène qui touche principalement les salariés, les entreprises qui emploient ces derniers ne doivent tout de même pas le sous-estimé puisque mine de rien, cela peut grandement impacter le fonctionnement de ces dernières.

En effet, vu que le personnel d’une entreprise se présente comme étant l’une de ses ressources principales, il est de ce fait normal que celle-ci puisse être fortement touchée si jamais un ou plusieurs de ses salariés puissent faire face à des difficultés.

De ce fait, chaque entreprise qui cherche à optimiser son développement et assurer la pérennité de ses activités devra donc penser avant tout au bien-être de ceux qui travaillent à son sein et vu que l’épuisement professionnel ou aussi appelé burn-out figure parmi les troubles qui peuvent porter atteinte à cela, il est donc utile de pour chaque organisation de savoir comment le gérer et surtout l’éviter.

Qu’est-ce que l’épuisement professionnel ?

Etant un terme qui est apparu dans les années 70, le burn-out ou l’épuisement professionnel se présente comme étant l’apparition d’un stress bien spécifique qui est lié au travail et touche généralement les salariés.

A cause de ce trouble, le ou les salariés qui en est touché est donc avant tout en proie à une fatigue qui peut se placer sur le plan physique, émotionnel mais surtout aussi mental, ce qui peut rendre difficile la réalisation de leur travail et impacter de ce fait leur concentration, leur productivité, voir même leur capacité d’établir une relation adéquate au sein de l’entreprise dans laquelle ils évoluent.

Avec cela, on peut donc dire que l’épuisement professionnel est un phénomène tout à fait inquiétant, surtout qu’il peut apparaitre chez n’importe quel salarié et qu’aucune entreprise n’est donc pas épargnée.

Comment gérer l’épuisement professionnel au sein de son entreprise ?

Il est clair que ce trouble qu’est l’épuisement ou le burn-out professionnel peut devenir rapidement assez problématique pour une entreprise car même si cela semble assez minime, toute la structure de celle-ci, notamment en ce qui concerne n’en sera que grandement impacter.

De ce fait, il est du devoir de chaque entreprise de porter une attention particulière à ce phénomène, mais aussi de tenter de l’éviter au maximum et pour cela, différents points sont essentiels, à savoir le fait de :

Prendre en compte l’environnement de travail

Etant l’un des facteurs qui peuvent influencer l’apparition de l’épuisement professionnel, l’environnement de travail d’une entreprise occupe une place importante pour le bien-être des salariés de cette dernière.

Prendre en compte chaque changement de comportement des salariés

L’un des problèmes qui font qu’il est assez difficile de traiter l’épuisement au travail est que cela passe souvent inaperçu et que le ou les salariés qui en sont touchés ne présentent pas dès les débuts les signes de ce trouble.

Toutefois, en étant attentionné et en guettant chaque changement, notamment en ce qui concerne le dynamisme ou aussi l’attitude du personnel il est quand même possible de réagir rapidement si jamais le burn-out commence à s’installer.

Prendre en compte les besoins des salariés

En fin, le fait de pouvoir demander mais surtout de prendre en compte les besoins de ses salariés va également permettre à une entreprise de mieux surveiller l’état de ces derniers et donc de mieux assurer leur bien-être.