Archives for dans décembre 2020

Les logiciels indispensables pour une nouvelle entreprise

Quelle que soit sa taille, la création d’une nouvelle entreprise est une question d’efficacité et implique souvent d’utiliser de manière optimale des ressources souvent rares afin d’obtenir le meilleur résultat possible. Bien entendu, cela peut sembler plus facile à dire qu’à faire. Alors comment les nouvelles entreprises s’y prennent-elles pour rationaliser leurs activités de manière efficace et rentable ? Eh bien, pour répondre à cela, la plupart des entrepreneurs diront certainement qu’ils ont tout simplement choisi les bons logiciels.

Cette réponse ne devrait pas surprendre en cette ère numérique car si, dans certains domaines, le contact humain est irremplaçable, ce n’est un secret pour personne que la technologie a révolutionné la communication, le partage et le stockage des données, ainsi que la connectivité pure et simple.

Voici une liste de certains des logiciels les plus essentiels à prendre en considération pour toute nouvelle entreprise.

Logiciel de comptabilité

Comme chacun le sait, la comptabilité fait partie intégrante des activités de toute entreprise. De ce fait, il est très important de choisir le meilleur logiciel de comptabilité pour les besoins de votre entreprise. Mais il existe de nombreux types de logiciels de comptabilité qui répondent à des besoins différents. Comprendre ce qui est proposé permettra aux exploitants de choisir le meilleur logiciel de comptabilité pour les entreprises, ce qui vous aidera à utiliser votre temps de manière plus efficace et facilitera le suivi des flux de trésorerie, des dépenses, des déclarations fiscales et d’autres données essentielles de l’entreprise. La tenue de livres précis et à jour fait partie intégrante du bon fonctionnement d’une entreprise.

Logiciel de suivi du temps

Lorsque vous travaillez à distance avec d’autres membres de l’équipe, vous avez besoin d’un outil qui va vous assurer qu’ils comptabilisent correctement leurs heures de travail. En outre, si vos employés sont payés à l’heure, vous devez disposer de données correctes pour garantir l’exactitude de leur rémunération. Par exemple, vous devez savoir combien d’heures normales et d’heures supplémentaires vos employés travaillent, ou s’ils respectent leurs horaires. C’est pourquoi vous devez avoir un logiciel de suivi des heures sur votre ordinateur portable et celui de vos employés. Bien que vous puissiez rencontrer une certaine résistance lorsqu’il s’agit de mettre en place un système de suivi du temps, vous et vos employés constaterez que cela simplifie réellement les choses.

Gestion de la relation client (CRM).

Très importante pour toute entreprise, la gestion de la relation client est souvent un élément qu’il faudra gérer efficacement. Pour ce faire, le CRM englobe toutes les stratégies, programmes et interactions d’une entreprise visant à maintenir des relations saines et productives avec les clients. C’est précisément l’importance centrale de ce type de gestion et toutes ses complexités et ses pièces mobiles qui font d’un logiciel un outil de CRM parfait. Avec un bon logiciel CRM, tout, de la prise de rendez-vous à la signature de documents, peut être rationalisé grâce à quelques avenues numériques bien organisées et bien suivies.

Logiciel de transactions de paiement

L’automatisation et la rationalisation de vos transactions de paiement peuvent constituer un avantage considérable pour votre flux de travail global et faciliter considérablement votre processus de facturation. Si vous fournissez un service par abonnement, ce type de logiciel sera un must. L’automatisation de la facturation mensuelle et des paiements automatiques peut réduire massivement votre charge de travail en matière de facturation. Elle peut également faciliter toute procédure de remboursement nécessaire, ainsi que vous aider à conserver un registre détaillé de tous vos paiements et à tenir un compte des crédits sur votre compte ou des clients qui sont en retard de paiement. L’automatisation des paiements peut contribuer à réduire la probabilité que vos clients oublient de payer leurs factures.

Période de fêtes : excellente occasion de motiver ses salariés

La période des fêtes est souvent une période de distraction pour les employés car ils peuvent accueillir des membres de leur famille ou prévoir de voyager, et les enfants sont en vacances, ce qui peut instaurer une situation assez stressante.

A cause de cela, le résultat commun pour les entreprises est un taux d’absentéisme élevé et une main-d’œuvre distraite, ce qui entraîne directement une baisse de la productivité. De ce fait, en tant que gestionnaire, il vous appartient de trouver des moyens efficaces de maintenir le dynamisme de tout le monde au travail. Et pour cela, voici quelques conseils adaptés pour que vos salaires puissent garder leur motivation par rapport à leur travail et ce, malgré les pressions de la saison festive.

Planifiez à l’avance et soyez flexible

Ne laissez pas la programmation des vacances vous prendre au dépourvu. Rencontrez votre personnel dès maintenant pour passer en revue les besoins de chacun en matière d’horaires et pour vous assurer que le bureau ne se retrouve pas en sous-effectif. Rien n’ajoute plus rapidement à l’épuisement dû aux vacances que le fait que les employés soient obligés de faire le travail de quelqu’un d’autre en plus du leur. Si votre personnel peut travailler à distance, envisagez de le laisser prolonger son temps d’absence tout en atteignant ses objectifs de productivité. De même, le fait d’autoriser une certaine souplesse dans les horaires pour tenir compte des obligations liées aux vacances peut contribuer à favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée de vos employés et à les fidéliser à votre entreprise.

Créez une atmosphère festive

Vos employés vont apprécier que vous reconnaissiez que la période des fêtes est spéciale. Vous pouvez accroître la motivation de vos employés en leur proposant quelques célébrations. Les échanges de « Père Noël secret » sont populaires et gratuits pour votre entreprise. De plus, la fourniture d’un assortiment de friandises et de décorations qui reconnaissent les différentes fêtes célébrées pendant cette saison peut créer une atmosphère de chaleur émotionnelle. Si possible, prévoyez une fête de Noël pendant la journée de travail, afin d’éviter de mettre la pression sur vos employés pour qu’ils investissent leur temps personnel limité dans des événements liés au travail.

Offrez des récompenses et de la reconnaissance

Le fait d’organiser des fêtes, offrir des cadeaux et d’autres formes de reconnaissance a une valeur symbolique importante : Ils envoient le message que la relation de travail est plus qu’une simple relation transactionnelle.

Savoir comment motiver ses salariés est essentiel tout au long de l’année, mais cela est tout à fait important pendant la période des fêtes. Si vous planifiez à l’avance, créez de la chaleur et reconnaissez la contribution unique de chaque employé, vous pouvez créer une bonne volonté qui peut durer jusqu’aux vacances de l’année prochaine.

Quelques idées de cadeaux de noël à offrir à ses employés

Les sapins de Noël sont installés dans les centres commerciaux, les lumières sont accrochés dans les gares et les calendriers de l’Avent sont maintenant en vente etc. ce qui signifie principalement que Noël approche. Et même si c’est un peu plus tôt que nécessaire, c’est en fait un excellent rappel de ce qui doit être fait avant d’emballer 2020 et cela inclut les cadeaux de Noël pour les employés.

En effet, la joie de célébrer Noël ne se limite pas à nos familles à la maison puisque nous partageons aussi la même joie avec tout le monde sur nos lieux de travail respectifs. Et si vous êtes propriétaire d’une entreprise ou responsable de la gestion d’une quelconque organisation, la veille de Noël est le moment idéal pour remercier vos collègues et employés pour tout ce qu’ils ont fait pour vous tout au long de l’année. Ainsi, pour vous aider à choisir le meilleur cadeau de Noël pour vos employés, voici quelques idées qu’ils apprécieront.

Les cartes-cadeaux

Les cartes-cadeaux sont des cadeaux de Noël passionnants pour le personnel. Les cartes-cadeaux fonctionnent presque exactement comme un bon d’achat, mais avec quelques avantages clés. Vous pouvez les faire porter à l’image de votre entreprise pour qu’elles soient plus efficaces pour susciter la gratitude. Elles sont aussi souvent accompagnées d’une option en ligne. Il peut s’agir d’une dépense directe en ligne ou d’un échange en ligne pour échanger les fonds contre une autre sélection de cadeaux.

Reconnaissance

Pour certains employés, le fait d’adresser des remerciements sincères irait bien plus loin que n’importe quel objet de valeur monétaire. Le fait de savoir que leurs efforts sont appréciés et remarqués, surtout à l’approche des vacances de Noël contribue à leur remonter le moral aussi bien que les récompenses.

Un coffret cadeau en chocolat

Les célébrations de Noël sont incomplètes sans les chocolats et les cadeaux de Noël. Bien que les cadeaux de Noël en chocolat puissent être une scène courante, cela reste l’un des meilleurs moyens de faire plaisir à quelqu’un. Vous pouvez donc envisager d’offrir à vos employés un joli coffret de chocolat comme présent pour les fêtes.

Billets de cinéma

Regarder un bon film avec ses proches est une expérience très agréable. Et quoi de mieux que d’offrir cette expérience à vos employés en parrainant leurs billets de cinéma, n’est-ce pas ? Il vous suffit de faire une annonce sur ce cadeau spécial et d’obtenir les billets au nom de vos employés en fonction de leur préférence.

Bougies aromatiques

Un bon parfum peut changer l’ambiance de votre environnement. De plus, comme c’est Noël, tout le monde illuminera sa maison. Ainsi, offrir à vos employés un ensemble de bougies aromatiques fera les deux en même temps en ajoutant au charme de leur maison.

Vacances prolongées

Il est clair que vos employés seraient très heureux si vous leur donniez un peu plus de temps pour profiter de leurs vacances en guise de remerciement. En leur accordant ce temps libre supplémentaire, vous ne ferez pas qu’amplifier leur joie festive, mais vous vous présenterez également comme étant un employeur responsable qui prend soin de ses employés.

Les démarches pour bien préparer le licenciement d’un salarié

Le licenciement d’un employé est l’un des défis les plus difficiles en matière de ressources humaines auxquels une entreprise est susceptible d’être confrontée. En plus de devoir traiter le problème spécifique que l’employé crée, vous devrez gérer le licenciement de la manière la plus équitable possible afin de réduire le risque de répercussions juridiques. Comment faire ? Voici quelques conseils :

Réexaminez le motif de licenciement

Avant de se fier à la parole d’un collègue ou d’un supérieur hiérarchique, ou de se fier à son propre jugement pour licencier un employé, un dirigeant doit rencontrer un ou plusieurs représentants de l’entreprise pour vérifier que le licenciement est justifié. Il se peut que le superviseur ignore certains antécédents de cet employé et qu’il y ait un effet domino qui commence avec le licenciement de l’employé que l’entreprise ne veut pas voir se produire. Rassembler tous les faits et examiner toutes les implications d’un licenciement devraient être donc la procédure standard de licenciement.

Par ailleurs, l’entreprise doit également rencontrer l’employé afin d’entendre sa version et pour établir le fait s’il est licencié pour un motif valable ou non.

Confirmez la légalité

Lorsqu’une entreprise est certaine de vouloir licencier un employé, elle doit en examiner les implications juridiques. Cela peut inclure la lecture du contrat de l’employé, l’examen des accords de travail s’il y a un syndicat impliqué ou le respect des lois du travail. L’entreprise doit rencontrer un avocat si elle estime que le licenciement pourrait entraîner une rupture de contrat, un licenciement abusif, une discrimination ou une poursuite pour harcèlement etc.

Préparation de la réunion

Avant de rencontrer l’employé à licencier, l’entreprise doit aussi prendre en compte toutes les informations qu’elle présentera lors de la réunion préalable au licenciement, de décider qui dirigera la réunion et qui fera office de témoin, si elle veut enregistrer la réunion et quels documents l’entreprise veut faire signer à l’employé.

Conduite de la réunion

Un employé à licencier doit recevoir son préavis en privé, à l’écart des autres employés. En effet, ce dernier doit être informé qu’il est licencié, mais pas nécessairement de la raison de son licenciement. Par ailleurs, plus une entreprise présente d’informations lors d’un licenciement, plus ces informations ne peuvent être utilisées contre elle dans le cadre d’une action en justice.

Une réunion de licenciement n’est pas le moment de discuter de la raison du licenciement car cela aurait dû être fait pendant le processus d’examen. La courtoisie veut que l’employé soit informé des raisons de son licenciement, mais un avocat pourrait lui déconseiller de le faire. Apportez une copie du contrat de l’employée, si elle en a un, et examinez comment sera traitée sa cessation définitive de rémunération et d’avantages.

Gérez les conséquences du licenciement

Après le licenciement de l’employé, l’entreprise doit contrôler la façon dont l’employé quitte les lieux. Elle peut notamment lui interdire ou limiter l’accès à son ordinateur, le laisser récupérer ses effets personnels et dire au revoir aux autres employés. S’il y a des raisons de penser que l’employé pourrait mal réagir, l’entreprise doit prendre des mesures de sécurité. Une entreprise ne doit pas discuter des raisons d’un licenciement avec les autres employés et doit seulement annoncer qu’une séparation a eu lieu et que l’employé ne peut pas en discuter.

Se lancer dans l’artisanat : tout ce qu’il y a à savoir

Devenir artisan est une carrière que vous pourriez vouloir faire si vous êtes habile de vos mains et que vous aimez créer ou réparer des choses. Eh grâce à cela, vous pouvez facilement trouver un emploi, car l’industrie artisanale compte de nombreux segments et disciplines parmi lesquels vous pouvez choisir. Sur le plan technique, vous pouvez choisir de devenir serrurier ou électrotechnicien. Sur le plan artistique, vous avez la possibilité de devenir menuisier ou boulanger etc.

Toutefois, quel que soit le côté ou la discipline que vous choisissez, une chose reste la même : tous ces emplois exigent un ensemble spécifique de compétences et un savoir-faire spécifique. Vous pouvez vous inquiéter de ne pas en posséder certaines, mais la bonne nouvelle est que : vous pouvez les développer au fil du temps. Si vous envisagez de devenir artisan, voici quelques-uns des traits de compétences que vous devez développer :

Compétences organisationnelles et logistiques

Les artisans, qu’ils soient dans le domaine des arts ou évoluent dans le domaine technique, ont beaucoup de processus à suivre et de méthodes à adopter. Cela signifie surtout qu’ils devront savoir  utiliser beaucoup d’outils et d’équipements, allant des marteaux aux ciseaux et à la colle à bois en expansion etc. Dans cette optique, il est essentiel que vous sachiez comment gérer vos outils et équipements et c’est là qu’interviennent les compétences organisationnelles et logistiques. Si quelque chose ne va pas dans votre logistique, il vous sera difficile de travailler efficacement sur les projets. Soyez attentif à la façon dont vous gérez vos affaires pour éviter les problèmes en cours de route.

Volonté d’apprendre

Le secteur de l’artisanat change plus vite que vous ne le pensez. De nouveaux outils et de nouvelles méthodes sont introduits rapidement, et vous devez apprendre à les utiliser correctement. Vous devez apprendre à introduire de nouvelles méthodes dans vos processus existants ; ainsi, vous pourrez améliorer votre façon de travailler. Mais avant de faire quoi que ce soit, vous devez d’abord être prêt à apprendre.

Communication

On peut penser qu’être un artisan signifie travailler en silence, ce qui permet d’éviter les interactions humaines. Si la première affirmation est vraie, la seconde ne l’est pas. En effet, les artisans traitent avec de nombreux clients et pour qu’ils puissent travailler efficacement avec ces derniers, ils doivent avoir d’excellentes compétences en matière de communication. Ils doivent être capables de sentir ce que veulent les clients. Ils devraient prendre l’initiative de demander ce dont ils ont besoin. Plus important encore, leurs compétences en matière de communication peuvent être utilisées lorsqu’ils se rendent à des événements de mise en réseau, où ils peuvent trouver des clients et des partenaires éventuels.

Gestion de projets

Les artisans jonglent avec beaucoup de projets, et il est essentiel qu’ils sachent les gérer sans sacrifier la qualité. C’est la raison pour laquelle on attend des artisans qu’ils aient de bonnes compétences en matière de gestion de projets. Ils doivent savoir comment fixer des délais et gérer les délais d’exécution.

Comment faire pour lancer un nouveau produit ?

Le lancement d’un nouveau produit peut être une période passionnante pour toute entreprise. Qu’il s’agisse du premier produit que l’entreprise propose, d’un ajout à une gamme déjà existante etc. l’enthousiasme provoqué par cela chez l’entreprise est souvent assez important.

Toutefois, avant de présenter votre produit au grand public, vous devez prendre quelques mesures pour se préparer à la grande révélation. Une grosse erreur souvent visible chez les entrepreneurs en herbe, est qu’ils croient automatiquement que les clients feront la queue pour acheter ce qu’ils pourront proposer.

Or, ce n’est pas toujours le cas, car cela exige de respecter certains éléments et c’est ce qu’on va essayer de voir ici.

Evaluez votre produit

L’une des plus grandes erreurs que commettent de nombreux entrepreneurs est de penser que leur produit est le produit ultime et qu’à cause de cela, ils ne peuvent pas être objectifs.

Or, il faut savoir que ce n’est pas l’entreprise qui devra aimer le produit qu’il propose, mais surtout les clients à cible. De ce fait, il est important d’avaleur et de jeter un regard réaliste sur votre produit avant de le mettre sur le marché et pour cela, il est nécessaire de se poser les questions difficiles qui vous aideront à déterminer si le produit est réellement prêt à être lancé.

Étudiez le marché

Vous savez déjà que vous avez un produit fantastique et innovant. Vous devez maintenant découvrir s’il existe un marché pour ce produit. Les études de marché peuvent prendre beaucoup de temps, mais elles vous fourniront des informations précieuses qui vous guideront lors de votre lancement. L’étude de marché vous aidera à cibler votre public et à améliorer vos chances de réussite.

Mettez en place une stratégie commerciale efficace

Un lancement de produit réussi doit s’appuyer sur une stratégie commerciale bien pensée. Cela est indispensable car dès lors que vous savez qui est votre public cible, vous devrez élaborer un plan pour l’atteindre. Pour ce faire, examinez les différents supports publicitaires qui s’offrent à vous et déterminez lesquels seront les plus efficaces et ce, grâce à une stratégie bien adaptée.

Sortez des sentiers battus

Repensez à certaines des campagnes de marketing les plus mémorables que vous ayez vues. Vous voulez susciter le même niveau d’enthousiasme chez vos propres clients ? Eh bien, sachez qu’il n’y a plus de place pour les campagnes de marketing génériques et ennuyeuses. Si vous voulez vraiment attirer l’attention des gens, vous devez sortir des sentiers battus et vous démarquer.

Poursuivez sur votre lancée et recueillez les réactions

Cela peut sembler contre-intuitif, mais votre travail ne s’arrête pas une fois le lancement de votre produit terminé. Vous pouvez maintenant poursuivre la conversation avec le public sur votre produit et l’impact qu’il a sur le marché. Partagez les témoignages de vos clients sur la façon dont votre produit les a influencés positivement. Rédigez des communiqués de presse et tenez le public informé par le biais de blog informatifs. Continuez à solliciter les réactions de vos clients et accueillez favorablement les commentaires positifs mais aussi les négatifs. Gardez une trace des canaux de médias sociaux qui ont le mieux réussi à convertir les clients potentiels.

Comment manager un salarié handicapé ?

Les employeurs et les gestionnaires se rendent de plus en plus compte de la nécessité d’employer une main-d’œuvre variée et diversifiée. Environ 17,5 % des personnes handicapées ont un emploi. Cela signifie que la création d’un lieu de travail adapté aux personnes handicapées est la première étape vers l’emploi de candidats handicapés plus qualifiés. Un lieu de travail qui offre soutien et encouragement aidera les employés handicapés à réaliser pleinement leur potentiel et à être productifs dans ce qu’ils font. Une entreprise, un employeur ou le service des ressources humaines peuvent prendre plusieurs mesures pour s’assurer qu’ils adoptent une culture de travail adaptée aux personnes handicapées. L’accessibilité physique doit être la première préoccupation, suivie de l’adoption de technologies d’assistance, de la formation continue des employés et d’un contrôle cohérent. Voici quelques conseils :

Modifiez vos conditions de travail

Il est important de se rappeler que toutes les conditions ne sont pas physiques et d’en tenir compte lorsque vous modifiez vos conditions de travail pour accommoder tous les employés. Les employés souffrant de troubles neuro-divergents tels que la dyslexie et l’autisme peuvent trouver difficiles les lumières vives, les bruits forts et les motifs lourds sur les murs. Pensez à leur fournir un éclairage naturel, des écouteurs antibruit et une pièce calme dans laquelle ils peuvent se retirer ou leur permettre de travailler à domicile. Des technologies d’assistance peuvent être mises en œuvre, telles que des lecteurs d’écran pour agrandir l’écran, la technologie de reconnaissance vocale, des systèmes de boucles auditives ou des téléphones amplifiés. Au-delà de l’adaptation de votre lieu de travail, pensez à la manière la plus pratique pour les travailleurs handicapés de se rendre au bureau. Les transports publics sont-ils accessibles pour eux ? Si ce n’est pas le cas, envisagez d’organiser leur transport ou de leur permettre de travailler de manière flexible depuis leur domicile.

Sensibiliser et investir dans la formation

Une main-d’œuvre consciente est aussi une main-d’œuvre habilitée. Pour que les employés handicapés soient pleinement intégrés dans un lieu de travail, il est essentiel que tous les employés connaissent l’engagement affirmé de leur organisation à être adaptée aux personnes handicapées. Des formations de sensibilisation et des cours d’étiquette aideront les employés en bonne santé à mieux comprendre la meilleure façon de traiter avec des collègues handicapés. Certains employés peuvent avoir, consciemment ou inconsciemment, des préjugés à l’égard de leurs collègues handicapés. Une formation de qualité de la part de l’entreprise contribuera à dissiper ces notions. Les employés doivent également recevoir des informations de base sur la manière dont ils peuvent aider leurs collègues handicapés en cas d’urgence.

Belles expériences au travail pour tous les employés

En tant qu’employeur, il vous appartient de veiller à ce que tous vos employés vivent une expérience formidable, y compris, bien entendu, les employés handicapés. Il ne s’agit pas seulement de veiller à ce que les bureaux soient accessibles, mais aussi de savoir ce qui est important pour eux et de concevoir des expériences dont ils ont non seulement besoin, mais qu’ils souhaitent, et qui leur permettent donc non seulement de travailler, mais aussi de s’épanouir. C’est le cas de tous les employés des entreprises progressistes qui comprennent vraiment la valeur de leur plus grand atout : leur personnel. Quels que soient leurs besoins.

Quels sont les meilleurs moyens pour assurer la communication de son entreprise

La communication est un élément de gestion essentiel pour toute organisation. Que ce soit pour informer les employés sur les nouvelles politiques, pour se préparer à une catastrophe météorologique, pour assurer la sécurité dans toute l’organisation ou pour faire parvenir des informations importantes aux clients, une communication efficace est un point non négligeable d’une gestion efficace.

De ce fait, pour réussir, les entreprises doivent mettre en place des politiques et des stratégies de communication efficaces que ce soit avec leurs clients ou avec leurs employés car c’est surtout le meilleur moyen d’assurer le bon fonctionnement de son organisation. Mais comment faire cela ? Eh bien, découvrons tout ce qu’il y a à savoir dans cet article.

Connaître son public

La cohérence est importante, mais connaître son public vous permet de peaufiner votre message pour une meilleure compréhension. Dans les affaires et à la maison, les relations les plus fructueuses se nouent entre des couples et des associés capables de communiquer efficacement. En effet, notre capacité à communiquer efficacement repose sur la compréhension mutuelle. De nos jours, la communication prend de nombreuses formes, notamment les messages électroniques et les messages sur les médias sociaux. Et bien que ces nouvelles options permettent de maintenir les gens en contact permanent, la communication interpersonnelle domine encore la plupart des relations. Pour améliorer votre capacité à communiquer plus efficacement, à écouter les autres et à favoriser la compréhension entre vous et votre public. En vous efforçant d’améliorer vos tactiques de communication, le simple fait de tenir compte de votre public et d’affiner votre message en fonction du public visé vous aidera à mieux faire passer votre message.

Gérer la communication passive

Un phénomène relativement nouveau est apparu, résultant des médias sociaux et d’autres formes de communication qui laissent une empreinte électronique. En raison de leur caractère durable, les messages des médias sociaux communiquent vos pensées, même lorsque vous ne participez pas activement à la conversation. Pour envoyer les bons signaux visuels, il est important de surveiller et de gérer votre présence passive en ligne, sous peine de voir d’autres personnes vous retirer le mauvais message.

Apprendre à écouter

D’une certaine manière, lorsque nous pensons à la communication, il est presque instinctif de se concentrer sur la façon dont nous partageons nos pensées avec les autres. Mais en réalité, ce n’est que la moitié de l’équation. Une communication efficace s’appuie fortement sur la capacité à écouter, qui renforcent la compréhension réciproque entre deux ou plusieurs personnes. Pour devenir un communicateur plus efficace, mettez-vous au défi de faire passer les besoins des autres avant les vôtres pendant la conversation et prenez l’habitude de lire vos courriels plus d’une fois pour vous assurer de les comprendre.