Archives for dans novembre 2021

Comment gérer Internet en entreprise ?

Etant devenu une nécessité pour le travail, les entreprises d’aujourd’hui ont souvent tendance à adopter une approche détendue lorsqu’il s’agit de fournir un accès Internet à leurs employés. Cependant, l’utiliser davantage pour des activités personnelles doit être inacceptable et de nombreuses statistiques indiquent clairement que l’accès illimité à internet peut entrainer une perte de productivité pour les employés et créer de réels problèmes pour l’employeur, notamment la divulgation par inadvertance d’informations d’entreprise sensibles ou de secrets commerciaux. Par conséquent, il est important de bien gérer internet au travail. Mais comment procéder ?

Définir des politiques claires sur l’utilisation d’Internet

La mise en place de politiques claires sur l’utilisation d’Internet permet de faire comprendre à chacun les avantages et les restrictions. Établissez des règles sur les motifs acceptables d’utilisation d’Internet pendant les heures de travail, tels que les courriels, le chat, la messagerie vidéo, les blogs et la navigation sur Internet. Envisagez également d’inscrire ces règles dans les politiques que tous les employés acceptent. La politique d’utilisation d’Internet doit également inclure la manière dont Internet est utilisé de manière productive pendant les heures de travail.

Informer et rappeler aux employés

Informez les employés que l’entreprise a mis en place des règles contre l’utilisation inappropriée d’Internet pendant les heures de travail. La transparence sur les politiques et les mesures prises pour réglementer Internet peut permettre aux employés de rester conscients de la réglementation d’Internet et d’être informés des politiques de l’entreprise.

Utiliser un logiciel de surveillance

La réglementation de l’utilisation d’Internet par les employés a suscité des innovations. Des logiciels capables de surveiller les données Internet sans l’aide des managers et des superviseurs sont disponibles sur le marché. Cela peut également minimiser l’effort des managers pour contrôler constamment les employés, car ces types de logiciels le font pour eux.

Mettre des mots de passe sur les appareils connectés

Si seuls certains appareils ont besoin d’Internet, activez des mots de passe afin que seuls les employés autorisés à les utiliser puissent le faire. C’est une façon de contrôler qui utilise l’internet uniquement pour les besoins de l’entreprise.

N’accorder l’accès qu’aux employés qui en ont besoin

Certains employés peuvent avoir besoin d’une connexion Internet pour travailler. Cependant, établissez un ensemble de règles selon lesquelles ils sont les seuls à pouvoir utiliser les appareils qui leur sont attribués et à ne les prêter à personne pendant les périodes de travail.

Gérer les paramètres de la bande passante

N’autorisez qu’une certaine fréquence de bande passante disponible. Cette fonction réduira la tendance des employés à regarder des vidéos en ligne ou à télécharger des données.

Bloquer les sites Web

Internet peut toujours être utilisé par tout le monde, mais veillez à bloquer certains sites web qui peuvent nuire à la concentration, comme les réseaux sociaux et les sites d’achat.

Mettre en pratique les mesures disciplinaires

Mettez en place des règles qui couvrent les actions à entreprendre lorsque certains employés enfreignent les politiques d’utilisation d’Internet. Veillez à ce que ces mesures disciplinaires soient appropriées et équitables.

En conclusion, trouvez un équilibre en contrôlant internet ; autorisez les employés à consulter leurs comptes personnels pendant les pauses déjeuner et café, par exemple. N’oubliez pas que le fait de limiter l’utilisation d’Internet ne signifie pas qu’elle est restreinte. Autoriser l’accès à Internet à des fins personnelles et de loisirs à des moments appropriés ne nuit pas à la productivité.

Comment se faire connaitre en tant qu’entreprise artisanale

L’élaboration d’une stratégie promotionnelle est vitale pour votre entreprise artisanale si vous voulez qu’elle réussisse, qu’elle gagne en visibilité et qu’elle vende, tout simplement. C’est d’autant plus important si votre entreprise est un revenu d’appoint ou que vous souhaitiez en faire une activité à temps plein. Les gens doivent savoir que vous existez si vous voulez du succès. Comment procéder ?

Créez votre propre blog

Lancer un blog pour vous aider à promouvoir vos produits et votre entreprise ne coûte pas grand-chose : quelques euros par mois pour payer les services d’hébergement si vous souhaitez avoir votre propre nom de domaine (ou gratuitement si vous souhaitez avoir un site hébergé par des WordPress).

À notre époque, il est essentiel d’être présent en ligne et l’avantage d’avoir son propre blog est que vous pouvez vraiment fidéliser vos visiteurs en leur proposant des histoires sur vos derniers produits. Si vous avez une boutique, vous pouvez créer un lien direct vers celle-ci à partir de votre blog afin de fournir un accès direct à votre boutique. Vous pouvez également créer une liste d’abonnés au blog, ce qui vous permettra d’entrer en contact direct avec les personnes qui aiment vos produits.

Profitez de la puissance des réseaux sociaux

Les sites de réseaux sociaux comme Facebook, Pinterest et Instagram sont les plateformes parfaites pour faire connaître vos produits et gratuitement en plus. Chacun d’entre eux a le potentiel d’aider vos posts à devenir « viraux », c’est-à-dire à mettre vos produits sous les yeux d’un grand nombre de personnes intéressées par votre travail.

Pinterest en particulier, est populaire parmi les artisans et les propriétaires de boutiques. Une fois que vous avez un compte Pinterest, vous pouvez commencer à télécharger des images de produits de votre boutique ou de votre blog (avec l’URL de votre boutique ou de votre blog). Ce qu’il y a de bien avec Pinterest, c’est qu’une image que vous avez épinglée il y a un an peut encore être reprise et épinglée de nombreuses fois aujourd’hui et à l’avenir. Ainsi, si vous vendez des produits permanents tout au long de l’année, Pinterest peut être un excellent moyen de les promouvoir en permanence.

Pour ce qui est d’Instagram, il s’agit d’une plateforme qui est fortement axée sur les images et les vidéos, ce qui fait qu’elle est vraiment indispensable pour les propriétaires d’entreprises créatives. Vous pourriez passer à côté de nombreux clients si vous n’êtes pas sur Instagram. Vous pouvez tirer le meilleur parti d’Instagram en remplissant complètement votre profil, en utilisant des hashtags pertinents liés à votre artisanat et en publiant régulièrement du contenu intéressant.

Demandez à un magazine de vous présenter

Vous pouvez promouvoir votre entreprise artisanale en demandant à des magazines de vous présenter. Cela peut entraîner une augmentation considérable du trafic vers votre boutique en ligne ou votre blog et, par conséquent, une forte augmentation des ventes de produits.

De nombreux magazines sont à la recherche de nouveaux contenus et d’informations pour inspirer leurs lecteurs. Les magazines d’artisanat sont le choix évident à approcher en premier lieu. Vous pourriez proposer de rédiger un tutoriel basé sur votre expertise et demander que votre boutique soit mentionnée à la fin de l’article. Si vous avez une histoire à raconter en rapport avec vos activités artisanales, d’autres magazines pourraient être intéressés par un article sur vous.

Participez aux salons et foires

Dans les salons et les foires, vous pourrez rencontrer des amateurs d’artisanat, des artistes professionnels, des galeristes et des agents. Il est extrêmement important d’établir ces contacts, car les personnes que vous rencontrez peuvent vous tenir au courant des nouvelles opportunités – comme les galeries d’art et d’artisanat qui acceptent les soumissions – et vous aider à commercialiser vos produits en partageant vos œuvres sur leurs réseaux sociaux ou en vous suggérant des artisans populaires avec lesquels collaborer.

N’oubliez pas d’apporter vos cartes de visite et de les distribuer à toutes les personnes que vous rencontrez. Cela peut sembler anodin, mais même une carte bien conçue peut vraiment contribuer à la promotion de votre entreprise.

Pour une promotion encore plus efficace, vous pouvez combiner ces 4 idées.

Recrutement : sur quels critères se baser pour choisir ses salariés

Embaucher les bonnes personnes est l’une des décisions les plus importantes que doit prendre une organisation. Bien sûr, la sélection d’un candidat possédant les bonnes qualifications et les bons diplômes peut sembler être la solution la plus évidente, mais trouver le bon employé ne se limite pas à choisir une personne qui possède les prouesses académiques dont vous avez besoin. Si vous recrutez du personnel ou si vous envisagez de développer votre entreprise, il est essentiel de savoir comment identifier un bon candidat. Et pour ce faire, vous pouvez vous baser sur les critères suivants pour prendre votre décision d’embauche.

Connaissances visibles et résultats prouvés

Les candidats perspicaces et bien informés sont difficiles à trouver, mais trouver de tels professionnels est une excellente condition préalable à la constitution d’un employé vedette. S’il trouve des moyens de contribuer à l’entreprise au cours d’un entretien, il établit un précédent solide pour une future relation.

Au-delà des informations sur le CV, un bon candidat sera en mesure de fournir des exemples ou des statistiques spécifiques montrant qu’il est capable de fixer des objectifs et de les atteindre. En lien avec la description du poste et les valeurs de l’organisation, le candidat disposera de données ou de progrès documentés pour mettre en évidence son potentiel et sa pertinence pour le poste à pourvoir.

Enthousiasme

Un manque d’enthousiasme n’équivaut jamais à un employé productif et satisfait, surtout s’il n’est même pas enthousiaste au départ. L’entretien avec un candidat vous donne l’occasion d’évaluer ses compétences interpersonnelles et vous permet de mieux le connaître. Lorsqu’il parle de son expérience dans le secteur, est-il enthousiaste à l’idée de vous raconter ce qu’il a accompli ? Est-il conscient des changements potentiels dans le secteur et, si oui, qu’en pense-il ? Quelles idées a-t-il sur l’avenir et comment peut-il les intégrer à votre lieu de travail ?

En discutant du rôle, de votre entreprise, de l’industrie et du secteur dans son ensemble, vous aurez rapidement un aperçu de l’enthousiasme de chaque candidat, ce qui peut être un excellent indicateur de la personne qui sera le complément idéal de votre personnel.

Une bonne communication

La communication est une compétence clé pour tout poste et la capacité du candidat à communiquer efficacement doit être évidente tout au long du processus de sélection. Que ce soit dans un cadre formel comme l’entretien ou la communication par le biais d’e-mails ou d’appels de suivi, le candidat doit être capable de s’exprimer poliment et professionnellement. Un candidat qui répond rapidement aux communications montre son empressement et sa capacité à établir des priorités dans le processus de sélection. Le bon candidat répondra de manière claire et approfondie, sans que vous ayez besoin, en tant que recruteur, de le solliciter ou de l’interroger.

Honnêteté

Tous les candidats détestent qu’on leur questionne sur leurs faiblesses, mais un candidat qui est franc à propos de ses défauts peut être un bon signe. Si un employé potentiel est prêt à vous parler de ses erreurs passées ou des domaines dans lesquels il a besoin d’une formation complémentaire, cela témoigne de son intégrité et de son honnêteté. Même si le candidat n’a pas encore toutes les compétences dont vous avez besoin, sa volonté de divulguer ces informations devrait le faire apparaître comme un candidat viable.

Nature inquisitrice

Le bon candidat aura fait des recherches détaillées sur l’entreprise et le poste avant de postuler et sera donc en mesure de poser des questions adaptées. Soyez attentif aux questions qu’il pose : sont-elles uniques, apportent-elles de la profondeur à l’entretien, souhaitent-elles en savoir plus sur l’organisation ou le poste ? Les questions du candidat peuvent démontrer son désir de progresser dans la fonction. Vous voulez trouver un candidat qui est enthousiaste à l’idée d’en apprendre davantage et qui est réellement intéressé par l’entreprise, montrant par ses questions qu’il ne cherche pas seulement à s’assurer qu’il convient au poste, mais que celui-ci lui convient à long terme.

Code vestimentaire au travail : l’entreprise peut-elle l’imposer ?

En vertu des règles du code du travail qui stipulent que « l’employeur ne peut restreindre la tenue de travail d’un salarié sans justification valable fondée sur la nature des tâches à accomplir » et que « les restrictions vestimentaires doivent être proportionnées au but recherché« , les employés sont en droit de porter ce qu’ils souhaitent au travail. Toutefois, il existe quelques exceptions.

Les exceptions

Les employeurs peuvent légalement imposer un code vestimentaire spécifique pour diverses raisons. Ces codes vestimentaires peuvent stipuler que les employés doivent porter un uniforme ou s’habiller dans un certain style d’entreprise afin de communiquer une image particulière ou de garantir que les clients puissent les identifier.

Il peut également y avoir des exigences spécifiques en matière de santé, de sécurité et d’hygiène qui ont un impact sur les codes vestimentaires. Par exemple, les exigences de sécurité peuvent nécessiter que les employés portent un casque ou des lunettes de sécurité et les exigences d’hygiène peuvent exiger que les cheveux, y compris la barbe, soient attachés ou couverts. Les exigences en matière de santé, de sécurité et d’hygiène doivent être liées au travail et être de nature raisonnable.

Si certains employeurs ont des codes vestimentaires explicites, dans d’autres situations, ces codes peuvent être implicites. Il est important que les politiques de l’employeur sur le lieu de travail soient claires pour les employés et les candidats et que les décisions relatives aux questions d’emploi soient objectives et justifiables.

Les points clés à prendre en compte

Vous devez éviter toute discrimination illégale dans toute politique de code vestimentaire.

Vous pouvez avoir des raisons de santé et de sécurité pour imposer certaines normes.

Les codes vestimentaires doivent s’appliquer de la même manière aux hommes et aux femmes.

Des ajustements raisonnables doivent être effectués pour les personnes handicapées lorsque les codes vestimentaires sont en place.

Les codes vestimentaires imposés sont à la charge de l’employeur – entretien, renouvellement, …

Un code vestimentaire doit toujours être lié à l’emploi et être de nature raisonnable

Vous devez définir une norme raisonnable en matière de tenue et d’apparence pour répondre aux besoins spécifiques de votre entreprise. Tout code vestimentaire doit être non discriminatoire et s’appliquer de la même manière aux hommes et aux femmes, mais les normes peuvent être différentes ; par exemple, une politique peut stipuler que les femmes doivent porter une « tenue de ville », alors que les hommes doivent « porter une cravate ».

Vous pouvez souhaiter promouvoir une certaine image par le biais de vos employés, ce qui peut parfois signifier leur demander d’enlever leurs piercings ou de couvrir leurs tatouages lorsqu’ils sont au travail. Vous pouvez penser que vous avez des raisons commerciales raisonnables pour cela, en particulier lorsque les employés ont affaire à des clients. Si vous décidez d’appliquer cette règle, il est conseillé de l’inscrire dans le contrat de travail. Elle doit être communiquée à l’ensemble du personnel afin qu’il comprenne quelles sont les normes attendues et que le non-respect de ces normes peut entraîner des mesures disciplinaires.

Vous devez faire preuve de prudence en ce qui concerne les questions relatives aux tenues religieuses, car vous devez, dans la mesure du possible, autoriser les groupes ou les individus à porter des articles vestimentaires, etc. qui manifestent leur foi religieuse. Vous devrez justifier les raisons pour lesquelles vous interdisez ces articles et vous assurer que vous ne faites pas de discrimination indirecte à l’encontre de ces employés. Toute restriction doit être liée à une véritable raison commerciale ou à une exigence de sécurité.

Comment et pourquoi communiquer sur internet ?

Il n’y a pas si longtemps, si vous vouliez communiquer directement avec vos clients, il n’y avait que trois façons de le faire : par téléphone, par courrier ou en personne. Mais l’explosion des nouvelles technologies a considérablement élargi les communications commerciales. Désormais, vous pouvez atteindre vos clients – et vos clients peuvent vous atteindre – sur internet. Pourquoi miser sur la communication en ligne et comment le faire ? Poursuivez votre lecture.

Pourquoi communiquer sur internet ?

Les entreprises dépendent largement d’une communication efficace et c’est là qu’internet entre en jeu. Il rend possible une connectivité sans faille, tant en interne qu’en externe. De nos jours, aucune entreprise ne peut fonctionner sans internet. Internet permet même aux petites entreprises de rivaliser avec les grandes organisations grâce à une meilleure présence en ligne. L’utilisation de diverses plates-formes pour une interaction plus fluide avec les clients permet de gagner plus de revenus, d’attirer plus de trafic et d’augmenter la croissance. En fait, il n’est pas faux de dire que si une entreprise n’est pas en ligne, il est peu probable qu’elle survive à long terme à la concurrence toujours croissante.

Internet peut créer de nombreuses possibilités pour permettre aux entreprises de se mondialiser. Il a une profonde influence sur les stratégies de communication et de marketing.

Comment communiquer sur internet ?

Par la présence sur les réseaux sociaux

Avec plus de 3,96 milliards de personnes utilisant actuellement les réseaux sociaux dans le monde, ces derniers se présentent comme étant l’un des meilleurs canaux de communication dont les professionnels pourront utiliser. Les comptes de réseaux sociaux peuvent être utilisés pour annoncer de nouveaux produits, susciter l’intérêt des clients pour votre marque en organisant des concours, dialoguer avec votre public et améliorer la communication avec les clients dans son ensemble. En publiant du contenu de marque et en restant à la pointe des tendances actuelles des réseaux sociaux, comme le contenu vidéo de format court, votre entreprise pourra se démarquer sur ces plateformes.

Par le bais d’un site web

Le site web de votre entreprise est un prérequis pour votre activité. C’est là que les clients vont pour juger si vous êtes crédible ou non, et c’est également l’un des canaux de communication les plus efficaces avec les clients dont vous disposez. En tant que tel, vous devez vous assurer que votre interface est conviviale, que vous disposez de designs de marque et que vous disposez de nombreux avis et témoignages de clients.

Par le bais des Chatbots

Parfois appelés « l’avenir de l’engagement« , les chatbots peuvent engager des conversations avec les clients qui visitent un site web et créer des expériences personnalisées pour eux avec une aide minimale des humains. La popularité de cet outil a connu une croissance exponentielle ces dernières années, et sa capacité à fournir rapidement aux clients des réponses simples aux questions de base de la FAQ s’est avérée précieuse pour tous les types d’entreprises. Ce canal de communication est également disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

A l’aide de Forums

Les forums sont l’un des meilleurs canaux de communication avec les clients pour encourager les discussions et créer des liens autour d’expériences partagées. Les marques peuvent rejoindre les sujets pertinents pour le secteur et donner plus de sens à l’engagement actif avec le public cible. Les forums en ligne peuvent devenir un élément clé d’un plan de communication pour contribuer aux conversations en cours ou diriger le flux de communication avec les utilisateurs. Les clients peuvent également partager leurs points de vue, suggérer des idées et recommander des solutions sur des forums que les entreprises peuvent utiliser pour améliorer la communication et l’engagement.

En mettant en œuvre ces outils de communication dans votre entreprise, vous vous donnez les moyens de réussir dans un monde numérique de plus en plus connecté.

Comment être un manager ?

Cela fait peut-être longtemps que vous cherchez à devenir Manager, anticipant la possibilité de partager vos connaissances avec un employé moins expérimenté, de montrer à votre propre patron que vous êtes capable d’assumer davantage de responsabilités et de consacrer votre temps à des projets plus importants. Mais devenir manager pour la première fois – que vous soyez responsable d’une personne ou de toute une équipe – est un changement important, et vous devez anticiper ce changement. Alors comment devenir manager ?

Se former

L’obtention d’un diplôme ou d’une certification peut être un moyen efficace de devenir un manager (ou d’en devenir un meilleur). Grâce à l’éducation/formation, vous pouvez acquérir des connaissances qui vous aideront dans le processus de prise de décision. Vous pouvez apprendre le cadre théorique qui sera ensuite appliqué au travail. Vous pouvez devenir des auditeurs et des communicateurs plus efficaces. Une maîtrise, telle qu’une maîtrise en administration des affaires (MBA) ou une maîtrise en gestion, est une voie possible. En poursuivant ces diplômes, vous pouvez affiner votre compréhension de l’industrie et des fonctions commerciales d’une organisation.

Montrez que vous souhaitez devenir Manager

Partagez vos objectifs avec votre employeur actuel. Il peut vous parler des possibilités de croissance au sein de l’organisation et vous aider à développer vos compétences et votre expérience.

Le fait de faire preuve d’initiative dans votre rôle actuel et d’être autonome contribuera également à vous différencier parmi vos pairs en tant que personne ayant le potentiel de devenir un manager. Exprimez votre intérêt, offrez votre soutien et assurez-vous d’adopter le comportement que vous émulez chez les managers pour montrer que vous pouvez diriger depuis le siège que vous occupez actuellement.

Saisissez toutes les occasions qui se présentent à vous pour découvrir un autre aspect de l’organisation. Par exemple, si vous travaillez dans le département de la comptabilité mais que vous avez la chance d’assister à des appels de vente, c’est une excellente occasion d’avoir un aperçu d’un autre niveau de l’entreprise. Les managers doivent connaître les opérations de l’ensemble de l’organisation, donc toute occasion de travailler avec un autre département est une chance d’élargir vos connaissances et d’approfondir vos compétences générales.

Apprenez à être un bon manager

La nature du management exige des managers qu’ils soient à la fois des penseurs stratégiques, d’excellents communicateurs et des bâtisseurs de relations. Le fonctionnement d’un bon manager varie selon le secteur d’activité et le rôle, mais tous les bons managers ont plusieurs qualités en commun, notamment le sens de l’intégrité et la volonté d’accepter le changement. Les bons managers sont également dévoués à leur équipe : ils ont confiance en leur capacité à faire du bon travail et s’efforcent d’aider les membres de leur équipe à atteindre leurs objectifs professionnels.

Il est également important de travailler sur des compétences non techniques telles que la communication et la pensée critique.