Zoom sur la prime du treizième mois

Zoom sur la prime du treizième mois

Même si cette prime délivrée en fin d’année n’est pas obligatoire ni imposée par la loi et le code du travail, de nombreuses entreprises voient quand même une importance particulière de l’inclure dans leur politique en termes de management.

En effet, le treizième mois est une prime qui équivaut le plus souvent à un mois de travail normal et que les salariés peuvent toucher à la fin d’une année civile, à savoir en décembre. Pour faire court, les salariés touchent de ce fait un salaire pour 13 pour 12 mois de travail.

Qu’en est-il vraiment du treizième mois ?

Etant une prime, le treizième mois dépend souvent de nombreux facteurs et ce ne sont pas toutes les entreprises qui la proposent.

Eh oui, pour la percevoir, le salarié doit souvent remplir des conditions bien précises et dépend surtout des politiques de l’entreprise.

De plus, le treizième mois n’est pas systématiquement accordé à tous les salariés d’une même entreprise car cela ne pourra toucher qu’une catégorie bien définie. Pour donner un exemple, une entreprise peut parfaitement récompenser certains de leurs salariés par poste comme les cadres ou les managers, soit par ancienneté et performance.

Comment calculer le treizième mois ?

Même si la prime du treizième mois peut être l’équivalent d’un mois de salaire, il est quand même utile de savoir qu’un certain calcul sera effectuée par l’entreprise et ce, par rapport aux heures de travail effectuées par le salarié tout au long de l’année.

Avec cela, le montant de la prime pour deux salariés qui occupent la même poste et qui touchent le même salaire peut donc être bien différent sauf car de nombreux facteurs peuvent le changer.

L’importance d’inclure le treizième mois pour une entreprise

Il est clair que dans le monde du travail, le salaire fait partie des motivations qui poussent les employés à se surpasser et à bien faire leur travail. De ce fait, un bon salaire de base couplé à une promesse d’une prime de treizième peut donc être très intéressant que ce soit pour le salarié, mais aussi pour l’entreprise.

Effectivement, un travail bien payé est plus attirant pour ceux qui cherchent un emploi. De ce fait, ce point fait toujours partie des critères de choix de ces derniers, ce qui est tout à fait bénéfique pour une entreprise qui veux lancer des recrutements ou aussi celles qui veulent augmenter la productivité de leurs salariés.

Romain