Comment créer une entreprise dans le secteur de l’artisanat

Comment créer une entreprise dans le secteur de l’artisanat

Pour tout professionnel qui veut évoluer sans le secteur artisanal et surtout aussi se mettre à son propre compte, le fait de créer une entreprise est indispensable. Toutefois, pouvoir faire cela requiert souvent de bien réfléchir surtout en ce qui concerne la forme juridique adéquat ou aussi le statut d’entreprise le plus adapté à ses besoins.

Si vous voulez donc vous lancer dans la création de votre propre entreprise, il est donc indispensable de prendre en compte ces différents éléments. Toutefois, pour plus de précisions, on va quand même les détailler ici.

Les conditions de création d’entreprise pour un artisan ?

Le plus souvent, pour être éligible à l’entrepreneuriat, il est souvent nécessaire de respecter quelques critères. En effet, n’importe qui ne peut certainement pas créer une entreprise d’artisanat puisqu’avant tout il faut pouvoir présenter des documents qui peuvent attester une formation en tant qu’artisan et ce, peu importe le secteur d’activité.

Eh oui, que vous soyez un artisan plombier, électricien ou aussi serrurier, il faut en premier justifier vos qualifications à l’aide de diplôme ou aussi de certificat et aussi un minimum de 3 ans d’expérience dans le secteur où l’entreprise évoluera.

Quel est le statut d’entreprise pour un artisan ?

Le choix d’un statut est souvent une question personnelle puisqu’il existe en ce moment divers statuts qui peuvent correspondre à un artisan. Effectivement, que ce soit un SARL, un SA, un EIRL, une micro-entreprise ou aussi un EURL etc. il est primordial de pouvoir les choisir vous-même et ce, en prenant compte de tous les facteurs indispensable.

Pour voir plus en détails, on va citer ici les statuts juridiques les plus choisis dans le secteur de l’artisanat, à savoir :

Le statut auto-entreprise

Faisant partie des plus statuts les plus utilisés, mais aussi les à créer, le statut auto-entreprise est tout à fait indiqué pour ceux qui veulent une indépendance totale et qui préfèrent intervenir seul.

 Le statut entreprise Individuelle

Assez semblable au statut auto-entreprise, l’entreprise individuelle permet à son fondateur d’être le gérant principal.

Le statut EURL

Pour ceux qui veulent commencer petit, l’EURL est sans doute l’un des statuts à privilégier. Étant une forme juridique à responsabilité unique, l’EURL permet à une seule personne de jouir d’un statut d’associé unique. De plus, avec ce dernier, il est facile d’évoluer en SARL si l’on le souhaite.

Le statut SARL

Indiqué pour les groupements d’artisans qui veulent lancer leur affaire, le statut SARL propose divers avantages, surtout lorsqu’il s’agit de repartir les charges et les tâches à effectuer dans une entreprise. Ce statut permet entre autre de protéger son patrimoine personnel, ce qui est souvent menacé dans le cas des autres statuts à titre personnel.

Romain