Mesurer les progrès et le succès de votre blog

Mesurer les progrès et le succès de votre blog

Écrire du bon contenu pour un blog, qu’il s’agisse d’un blog d’entreprise, personnel ou autre, peut être incroyablement difficile. Créer du contenu et le présenter d’une manière réfléchie et engageante, de façon constante, est une compétence qui peut prendre quelques années à se développer. Et personne n’est vraiment parfait dans ce domaine — c’est une pratique que l’on peut sans cesse améliorer avec l’expérience.

Il est toutefois moins difficile de mesurer et de suivre le progrès de votre blog d’un point de vue analytique. En fait, si vous analysez proprement les éléments entourant votre blog, vous serez capable de mesurer votre succès et votre élan, vous permettant de modifier votre stratégie en cas de besoin.

Le type d’analyse dépendra des attentes que vous vous êtes fixé sur l’usage de celui-ci. Si vous n’avez pas encore défini vos objectifs, il est conseillé de commencer par ce point.

Cela dit, vous pouvez tirer des informations précieuses sur différents facteurs comme le trafic vers votre site ou encore la manière dont les visiteurs perçoivent votre contenu, même s’ils ne sont pas directement liés à un KPI que vous avez défini. Pour ce faire, il est vivement recommandé de créer un tableau de bord holistique en prenant en compte autant de métriques que possible en liaison avec votre entreprise. À partir de là, vous pouvez construire vos rapports réguliers.

Vous devez prendre toutes les mesures avec précision et mettre en place des limites sur la quantité de métriques que vous associez à votre blog. Tout le reste, ou presque, sera en relation directe ces unités, il est ainsi primordial de les prendre en considération. À part cela, voici d’autres suggestions à examiner.

Si vous n’avez pas encore créer le votre ou celui de votre entreprise, voici un article qui présente 5 étapes pour créer votre blog d’entreprise.

Visites et visiteurs

Il s’agit d’une métrique assez large, mais elle vous permet de déterminer le nombre de personnes qui visitent votre site et leur fréquence de visite. Dans notre cas, il est important de noter que le nombre de visite et de visiteurs est différent. En effet, un « visiteur » peut effectuer plusieurs « visites » sur votre blog. Il est important de comprendre la définition de cette métrique dans votre ensemble d’outils, car elles ont été confondues dans plusieurs cas d’étude.

Taux d’engagement

Mesurer l’engagement peut être un peu délicat sur un blog. Cela dépend bien sûr de la façon dont vous le définissez. Généralement, cette métrique est mesurée séparément du partage. Il peut toutefois arriver que d’autres personnes les classent dans une même catégorie. En fonction des besoins, la mesure de l’engagement se fait en comptant le nombre de commentaires et de Likes sur chaque message. Il est possible d’ajouter un bouton « Partager » séparé pour Facebook, mais un engagement se note surtout à l’aide des Likes.

Taux de partage

Le partage est étroitement lié à l’engagement. Un lecteur n’a pas besoin d’être engagé pour partager et il n’a pas besoin de partager pour être engagé. Mais bien souvent, ces métriques sont très étroitement liées.

Le mode d’analyse sur les partages dépend des outils utilisés, il devient alors difficile de recueillir les données rétroactivement. Vous avez notamment le partage par courriel, par messagerie instantanée, par les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook… Si vous constatez que vos lecteurs sont très activement engagés sur votre blog, mais ne partagent pas aussi souvent que vous le souhaiteriez, envisagez d’autres possibilités d’optimisation des pages. Jetez un coup d’œil à votre blog et assurez-vous que vos boutons de partage sont faciles à trouver et à utiliser. Vous pouvez également essayer différents emplacements pour voir si cela change les résultats. Par exemple, le fait de les déplacer du haut vers le bas aura peut-être un impact positif au niveau des partages.

Nombre d’abonnés RSS

Les flux RSS permettent également aux internautes de lire le contenu de votre blog, même sans devoir visiter votre site. Prenez ainsi en compte la manière dont les utilisateurs accèdent au contenu de votre blog en passant par des outils RSS comme Feedburner. Les utilisateurs s’abonnent généralement à votre RSS par l’intermédiaire d’un bouton RSS. Vous devrez donc tester le taux de conversion grâce à ce type d’élément.

Analyse du chemin

Bien sûr, vos lecteurs peuvent accéder à votre contenu via les réseaux sociaux ou via RSS. Mais peuvent-ils y avoir accès en passant par d’autres pages de votre site Web ? Pour le savoir, vous devez analyser les accès qui mènent à votre blog. Les internautes qui visitent votre site peuvent-ils directement ouvrir les pages de ce dernier ? Une fois qu’ils y seront, y a-t-il un lien qui les mène vers l’extérieur ?

Si les visiteurs ouvrent votre blog, mais partent aussitôt, peut-être que vous ne faites pas un assez bon travail de « merchandising » au niveau du contenu. Envisagez de mettre en évidence les publications pertinentes ou de déplacer la liste des catégories, etc. L’analyse des URL peut aussi vous aider à déterminer ce que les gens recherchent. Utilisez les données collectées pour produire des contenus qui s’orientent surtout à un nombre élevé de recherches.

Taux de rebond

Il y a beaucoup de complexités autour du taux de rebond. Il est souvent utilisé dans les promotions pour mesurer leur succès.

Gardez à l’esprit que beaucoup de choses peuvent influencer le taux de rebond. Par exemple, si une personne atterrit sur votre site suite à une recherche particulière, elle trouvera rapidement ce dont elle a besoin et le quittera peu de temps après. Le taux de rebond pourrait être tout à fait différent si le visiteur est passé par des sites de réseaux sociaux comme StumbleUpon ou Reddit. Mais les cas diffèrent souvent d’un facteur à un autre.

Il est alors important de prendre en compte chaque facteur afin de mieux juger les taux de rebond sur votre blog : combien de temps passent les visiteurs sur votre blog ? Était-il nécessaire d’effectuer plusieurs recherches, ou une seule a-t-elle suffi pour y atterrir ?

Tellement de métriques sont nécessaires pour mesurer le succès de votre blog, il en devient impossible de les lister toutes. Avant de déterminer les facteurs de réussite sur votre site, il est important de vous poser la bonne question : « quel est mon objectif principal ? »

Une fois que vous aurez trouvé la réponse, c’est à vous de creuser dans les recherches et choisir les bonnes métriques à prendre en compte. Vous aurez alors un large panel de données grâce aux différentes analyses que vous serez amené à effectuer. Vous pouvez également chercher d’autres outils suivant votre expérience afin d’affiner vos études. Il est probable que vous passiez beaucoup de temps sur votre blog, si vous n’avez aucun suivi ou mesure à en déduire, c’est comme si vous aviez perdu votre temps.

Romain