Préparer son projet


Parce que créer une entreprise artisanale ne s’improvise pas, cette page vous présente les dispositifs et outils destinés à vous accompagner dans vos démarches de création/reprise. Vous saurez tout sur les formations, les aides financières au démarrage de votre activité et les conseils que vous pouvez obtenir.

Créer ou reprendre une entreprise ?

Lorsque la plupart des gens pensent à se lancer dans l’entreprenariat, ils pensent à partir de zéro, à développer leur propre idée et à créer une entreprise. Mais partir de zéro peut présenter des difficultés, notamment la difficulté de constituer une clientèle, de commercialiser leurs services/produits, d’embaucher des employés….

 

Reprise d’une entreprise : Avantages et inconvénients

Pour se lancer dans l’entreprenariat, une autre solution existe. vous pourriez décider de l’achat/la reprise d’une entreprise existante. Lorsque vous reprenez une entreprise, vous prenez le contrôle d’une société qui génère déjà des flux de trésorerie et des profits. Vous avez une clientèle et une réputation bien établies ainsi que des employés qui connaissent bien tous les aspects de l’entreprise. Et vous n’avez pas à réinventer la roue – mettre en place de nouvelles procédures, systèmes et politiques – puisqu’une formule efficace pour gérer l’entreprise a déjà été mise en place.

La reprise d’une entreprise peut-être plus couteuse que de partir de zéro. Toutefois, il est souvent plus simple d’obtenir un financement pour reprendre une entreprise existante que pour en démarrer une nouvelle. Les banquiers et les investisseurs se sentent généralement plus à l’aise avec une entreprise qui a déjà fait ses preuves. De plus, la reprise d’une entreprise peut vous donner des droits légaux précieux, tels que des brevets ou des droits d’auteur.

Bien sûr, il n’y a aucune certitudes lors de l’achat/la reprise d’une entreprise existante. Vous devez bien choisir l’entreprise à reprendre. Le cas échéant, vous pourriez vous retrouver avec des stocks désuets, des méthodes de distribution désuètes et/ou un produit/service qui n’est plus d’actualité.

 

Quelle entreprise reprendre ?

L’achat de l’entreprise parfaite commence par le choix du type d’entreprise qui vous convient. Le meilleur endroit pour commencer est de chercher dans une industrie que vous connaissez et comprenez. Réfléchissez longuement aux types d’entreprises qui vous intéressent et à celles qui correspondent le mieux à vos compétences et à votre expérience. Pensez également à la taille de l’entreprise que vous recherchez, en termes d’employés, de nombre d’emplacements et de ventes.

 

La situation géographique

Ensuite, identifiez la zone géographique où vous voulez posséder une entreprise.. Une fois que vous avez choisi une région et une industrie sur laquelle vous voulez vous concentrer, examinez toutes les entreprises de la région qui répondent à vos besoins. Vous devrez également étudier la zone de chalandise.

Et ce n’est pas parce qu’une entreprise n’est pas proposée à la reprise qu’elle n’est pas à vendre. Parlez aux propriétaires d’entreprises de l’industrie ; bon nombre d’entre eux n’ont peut-être pas leur entreprise à vendre, mais envisageraient de la vendre si vous leur faisiez une offre. Mettez à profit vos capacités de réseautage et vos contacts d’affaires, et vous entendrez probablement parler d’autres entreprises qui pourraient être de bonnes perspectives.

 

Étude du projet de reprise

L’analyse préliminaire commence par quelques questions de base. Pourquoi cette entreprise est-elle à vendre ? Quelle est la perception générale de l’industrie et de l’entreprise en particulier, et quelles sont les perspectives d’avenir ? L’entreprise contrôle-t-elle ou peut-elle contrôler une part de marché suffisante pour rester rentable ?  Comment les gammes de produits ou de services de l’entreprise ont-elles évolué au fil du temps ?

Vous devez également évaluer la réputation de l’entreprise. Discutez avec les clients, fournisseurs et vendeurs existants au sujet de leurs relations avec l’entreprise. Pendant que vous et votre comptable passiez en revue les principaux ratios financiers, vous et votre avocat devriez enquêter sur le statut juridique de l’entreprise.

 

Créer une entreprise : Une nouvelle aventure

Si votre produit/service n’existe pas, ou tout simplement si vous n’êtes pas motivé par la reprise d’une société, vous pouvez décider de partir de zéro. Pour cela vous devrez passer par différentes étapes.

 

Affinez votre idée

Si vous songez à démarrer une entreprise, vous avez probablement déjà une idée de ce que vous voulez vendre, ou du moins du marché que vous souhaitez intégrer. Effectuez une recherche rapide pour trouver des entreprises existantes dans l’industrie de votre choix. Apprenez ce que font les leaders actuels de l’industrie et découvrez comment vous pouvez le faire et ce que vous pouvez apporter en plus. Si vous pensez que votre entreprise peut livrer quelque chose que d’autres entreprises ne peuvent pas offrir, vous avez une base solide et vous êtes prêt à établir un business plan.

 
Et la franchise ?

Une autre option est d’ouvrir une franchise. Le concept, le suivi de la marque et le modèle d’affaires sont déjà en place ; tout ce dont vous avez besoin est un bon emplacement et les moyens de financer votre exploitation.

 

Rédiger un plan d’affaires

Maintenant que votre idée est en place, vous devez vous poser quelques questions importantes : Quel est le but de votre entreprise ? A qui vendez-vous ? Quels sont vos objectifs finaux ? Comment financerez-vous vos frais de démarrage ? Il est possible de répondre à toutes ces questions dans un business plan.

Un business plan vous aide à déterminer où va votre entreprise, comment elle surmontera les difficultés potentielles et ce dont vous avez besoin pour la maintenir à flots.

 

Le point sur les finances

La création d’une entreprise a un prix, alors vous devez déterminer comment vous allez couvrir ces coûts. Avez-vous les moyens de financer votre démarrage ou aurez-vous besoin d’emprunter de l’argent ? Si vous prévoyez quitter votre emploi actuel pour vous concentrer sur votre entreprise, avez-vous de l’argent de côté pour subvenir à vos besoins jusqu’à ce que vous commenciez à faire des profits ?

 
Un prêt bancaire

Si vous avez besoin d’aide financière, un prêt commercial par l’intermédiaire d’une banque est un bon point de départ, bien qu’il soit souvent difficile à obtenir. Si vous n’êtes pas en mesure de contracter un prêt bancaire sans un apport conséquent.

 
Faire appel à un investisseur

Les entreprises en démarrage qui ont besoin de beaucoup plus de financement peuvent envisager de faire appel à un investisseur.  Alternativement, vous pourriez lancer une campagne de financement par capitaux propres afin d’amasser de plus petits montants auprès de plusieurs bailleurs de fonds.

 

Déterminer la structure juridique de votre entreprise

Avant de pouvoir enregistrer votre entreprise, vous devez décider de quel type d’entité il s’agit. La structure de votre entreprise a une incidence juridique sur tout, de la façon dont vous produisez votre déclaration d’impôt à votre responsabilité personnelle en cas de problème.