Comment gérer une entreprise familiale ?

Comment gérer une entreprise familiale ?

Le fait de créer et lancer une entreprise familiale prospère est un accomplissement extraordinaire. Des études montrent d’ailleurs que les entreprises familiales créent plus de richesse et de flux de trésorerie que les entreprises publiques, sans parler des avantages qui en découlent, notamment le fait de travailler avec des personnes familières et de confiance et de disposer d’une entreprise à transmettre à ses descendants. Malheureusement, il y a aussi beaucoup d’inconvénients : les tensions familiales, salaires injustes, vie privée limitée, etc. Afin d’éviter ces inconvénients ou du moins, d’en limiter le plus possible, il est important d’avoir une stratégie de gestion efficace, claire et concise.

Ce que vous devez faire avant de vous lancer dans les affaires familiales

Élaborer un plan d’affaires familial

Il est essentiel d’élaborer un plan d’affaires familial avant de lancer votre entreprise. Ce document précisera qui possède quoi, comment les bénéfices (et les dettes) sont répartis et quelles décisions doivent être prises par qui. C’est essentiel pour que chacun ait une idée de sa position sur n’importe quel sujet dès le premier jour.

Rédigez un accord

Avant de démarrer votre entreprise ensemble, vous devriez mettre en place un accord de travail. Un contrat efficace définira les attentes et les responsabilités de chacun, afin qu’il n’y ait pas de surprises dès le départ.

Décidez qui est propriétaire de quoi

Lorsque vous créez une entreprise avec votre famille, il est essentiel de décider qui sera propriétaire de quoi. La répartition des parts peut être délicate, car les relations entre les membres d’une famille sont souvent différentes et délicates également. Faites donc en sorte que la répartition soit la plus équitable possible dès le départ.

N’oubliez pas que « les affaires sont les affaires »

Il est important de se rappeler que la création d’une entreprise familiale est une « entreprise » pendant les heures de travail. Votre lien émotionnel se transformera en professionnalisme, car ce type d’entreprise sera pris plus au sérieux que si vous lanciez une entreprise ou une organisation extérieure.

Définissez clairement les rôles

Il est essentiel de définir clairement les rôles de chaque membre, afin qu’il n’y ait aucune confusion sur leurs responsabilités. En outre, des descriptions de poste écrites permettront de s’assurer que chacun comprend son rôle dans l’entreprise et ce que l’on attend de lui.

Une communication transparente

Une communication claire et transparente est essentielle lors du lancement d’une entreprise familiale, car vous devez discuter ouvertement de tout ce qui doit être fait. Tout le monde doit être sur la même longueur d’onde et s’assurer qu’il est informé de ce qui doit être fait et pourquoi – cela permettra d’éviter toute confusion ou incertitude.

Récompensez en fonction de la compétence

L’une des choses les plus importantes à retenir lors de la création d’une entreprise familiale est que si vous récompensez quelqu’un en fonction de vos liens plutôt que de ses compétences, cela n’aidera en rien votre entreprise. De plus, cela aura un impact négatif sur les autres membres de la famille qui travaillent dur dans votre entreprise.

Il est essentiel que chaque personne commence à se sentir valorisée et partie prenante de ce qu’elle fait – assurez-vous donc que chacun ait le sentiment que son travail est reconnu et rémunéré équitablement.

Soyez logique, pas émotif

Lorsque vous créez une entreprise familiale, vous devez être logique plutôt qu’émotif. Par exemple, créer une entreprise avec vos proches peut sembler être la meilleure idée, car c’est quelque chose qui peut rassembler tout le monde et les rendre heureux – mais ce n’est pas toujours réaliste. Vous devez vous rappeler que la création d’une entreprise exige un travail acharné et un engagement de la part de toutes les personnes concernées. En outre, la création d’une entreprise familiale peut parfois être difficile, et vous devez donc avoir des attentes réalistes.

Romain