Vol en entreprise : comment le gérer ?

Vol en entreprise : comment le gérer ?

L’une des situations les plus difficiles à gérer dans le cadre des relations avec les employés est de savoir comment traiter de manière appropriée un employé que vous soupçonnez d’avoir volé. Les vols commis par les employés vont du vol de fournitures de bureau dans la salle de stockage au vol dans les casiers des collègues, en passant par la falsification des feuilles de présence, la mauvaise gestion de la propriété intellectuelle de l’entreprise, l’usurpation de l’identité des clients et bien pire encore.

Étant donné que la gravité des vols possibles sur le lieu de travail varie énormément, il n’y a presque jamais de règle absolue sur la manière d’y faire face lorsqu’ils se produisent. Les lignes directrices suivantes peuvent vous aider à prendre des décisions plus sages et mieux informées sur la manière de traiter le vol en entreprise :

Répertoriez tout

Si vous décidez de licencier l’employé fautif, vous aurez besoin de documents. Répertoriez tous les éléments de preuve, y compris les preuves matérielles, les témoignages, les vidéos de surveillance, les documents financiers, etc. N’oubliez pas de documenter chaque incident en indiquant la date et l’heure.

Évaluez la situation actuelle

Posez-vous quelques questions : Ce vol était-il intentionnel, voire malveillant ? Quelles sont les options disciplinaires disponibles selon la politique de l’entreprise ? La personne a-t-elle des antécédents de vol chez ses employeurs précédents ? Cet employé est-il susceptible de voler à nouveau ? Ces questions vous aideront à décider si l’infraction commise par l’employé mérite un avertissement ou quelque chose d’aussi extrême qu’un licenciement immédiat.

Devriez-vous appeler la police ?

Ce vol est-il suffisamment important pour que la police s’en mêle ? Il peut être très utile d’obtenir un rapport de police pour obtenir des documents supplémentaires, et cela vous donne le témoignage de la police en cas de complications ultérieures. Cependant, il y a des inconvénients : vous risquez d’éroder la confiance entre vous et vos autres employés, et vous risquez de perdre le contrôle de la situation en confiant involontairement à la police le soin de décider du sort de votre employé.

Surveillez l’employé de près

Les employés qui volent régulièrement sur leur lieu de travail ont tendance à arrêter leur comportement criminel pendant plusieurs mois avant de recommencer, une fois que leur employeur s’est détendu et a cessé de les surveiller de près. Si vous avez décidé de le licencier, il est particulièrement important de surveiller votre employé pendant son départ. Si vous laissez l’employé licencié partir avec les clés du bureau, le numéro d’identification de l’entreprise ou des informations sensibles sur l’entreprise, vous risquez de subir des représailles plus tard. Si votre entreprise utilise des claviers, vous devriez envisager de faire changer les codes immédiatement. Cependant, le licenciement d’un employé n’est pas une décision à prendre à la légère ; à moins que la politique de l’entreprise ne le stipule explicitement, il ne doit être envisagé que si les circonstances sont graves ou se déroulent sur une longue période.

Prévenir la prochaine occurrence

Le vol en entreprise est un événement très démotivant sur le lieu de travail, et votre rôle devrait idéalement consister à réfléchir à la manière dont vous pouvez prévenir le vol. Vérifier les antécédents des employés pour éviter d’embaucher des voleurs potentiels est une nécessité. Il est également judicieux de mettre en place une politique claire de tolérance zéro concernant le vol sur le lieu de travail, ainsi qu’une définition dans votre manuel de l’employé de ce qui peut constituer un vol. Les zones à accès restreint doivent être clairement indiquées pour éviter toute confusion. Mettez à la disposition de vos employés des casiers de rangement pour éviter les vols interpersonnels. Enfin, installez un système de sécurité professionnel adapté aux besoins de votre entreprise, tel que des caméras de sécurité et un système d’alarme. Dans le meilleur des cas, vous serez en mesure d’empêcher le vol sur le lieu de travail grâce à ces méthodes. Mais même si un vol se produit, vous disposerez de preuves et d’informations claires.

Romain